Majunga

Troisième ville et deuxième port de Madagascar après Toamasina (Tamatave), Mahajanga (Majunga) est installé à l’entrée de la baie de Bombetoka, cité cosmopolite, au climat chaud et sec.
Le nom de Majunga viendrait du swahili « Mji angaia, cité des fleurs.
Pour d’autres, Majunga, viendrait de l’expression « Maha janga » qui signifie guerison.
La ville mérite un petit détour afin de s’imprégner de son patrimoine culturel et historique.

Le baobab, symbole de la ville est connu dans tout le pays. Le tronc fait plus de 20 mètres de circonférence. Son âge de plusieurs centaines d’année, remontant selon la légende à la création du royaume du Boina.

Cette cité balnéaire, à 580 km de la capitale, est aussi une destination touristique appréciée des Tananariviens.

Avec ses maisons à varangue (véranda) et balustres, ses boutiques indiennes aux portes ouvragées et ses robustes demeures arabes aux murs crénelés, la vieille ville s’étend entre les quais et l’avenue de France.

Il est vrai qu’il fait bon se dorer sur ses plages et flâner, à pied ou en pousse-pousse, dans ses rues où l’architecture musulmane côtoie les vestiges de l’époque coloniale, où l’on rencontre les visages les plus divers – Sakalava, Tsimihety, Merina, mais aussi Arabes, Indiens, Comoriens, Chinois, Grecs… et Français

Au coucher du soleil, les habitants et les voyageurs ont l’ habitude de se rendre sur le boulevard du bord de mer et la corniche pas trop loin de cet étonnant baobab pour enfin goûter la fraîcheur, manger des brochettes, boire du lait de coco et voir passer la population.

Non pas que la ville manque de distractions, mais elle est tellement prise par ses activités qu’elle recherche des plaisirs simples comme cette balade vespérale, ou encore les délices de la table.

Les activités ne manque pas, les bars et restaurant sont ouvert tard, notamment sur les abords de quais de port et de la corniche.

Les boites de nuits à mahajunga sont ouvert dès Mercredi, Pour ceux qui cherchent plus de tranquillité, il y a la maison de la culture et les concerts.

Majunga abrite plusieurs sites touristiques qui peuvent nous surprendre, allant de ses plages diverses aux paysages variés comme le Cirque rouge, où la terre présente un mosaïque de couleurs différentes passant du rose au marron au bordeau et qui s’illumine dans toute sa splendeur sous l’effet du soleil.

Sur cette route, une halte peut se faire au lac sacré de Mangatsa qui est célèbre avec ses carpes et anguilles de taille exceptionnelle. Par ailleurs, la faune et la flore sont aussi exceptionnelles dans toute la région Ouest de Madagascar.

Majunga nous fait aussi découvrir d’autres surprises comme les grottes d’ Anjohibe, dont les environs sont peuplés de lémuriens , ainsi que le Parc national d’ Ankarafantsika.

Enfin, Majunga offre diverses activités comme la pêche, la chasse, la plongée et des petites croisières dans les petites îles environnantes qui sont loin de rivaliser avec ceux des autres régions de l’île.